Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Belgique : Fin de la visite de travail en Libye du président du Parlement européen, Antonio Tajani

Imprimer PDF

Bruxelles, Belgique, 10  juillet (Infosplusgabon) - Le 10 octobre prochain sera organisée à Bruxelles, une rencontre de haut niveau sur la Libye à laquelle participeront des responsables européens, notamment, Mme Federica Mogherini, Haute représentante de l’UE pour la Politique extérieure et de Sécurité commune (PESC), le Président du Parlement européen, Antonio Tajani, ainsi que d’autres partenaires engagés dans l’organisation des futures élections en Libye.

 

Cette annonce a été faite par le président du Parlement européen au terme de sa visite de travail d’un jour, lundi, en Libye au cours de laquelle, il s’est entretenu avec le Premier ministre du gouvernement d’entente nationale, Fayez al-Sarraj et le président de la Haute Commission électorale nationale, Emad Al-Sayed.

 

Les entretiens ont porté essentiellement sur l’organisation des prochaines élections présidentielle et législatives en Libye.

 

Dans le discours qu’il a prononcé à l’issue de sa visite, Antonio Tajani a déclaré que le peuple libyen appelle les pays de l’UE à conjuguer leurs efforts pour la paix en Libye, essentielle pour la stabilité en Afrique, le pourtour méditerranéen et l’Europe, elle-même.

 

Il a aussi souligné qu'il est nécessaire d’œuvrer à promouvoir la croissance économique, la sécurité en Libye et de permettre à ce pays de se doter d’institutions fortes. Pour ce faire, la Libye a besoin de respecter la feuille de route devant conduire à l’organisation d’élections présidentielles «libres, démocratiques et transparentes».

 

A cet égard, l’Union européenne est disposée à déployer des observateurs électoraux, cela en accord avec la Haute Commission électorale nationale libyenne, sujet ayant fait l’objet d’entretiens avec les membres de cette instance.

 

Il a souligné que la stabilité de la Libye est nécessaire pour endiguer l’arrivée en Europe des flux de migrants, ajoutant que l’UE pourrait lancer un Plan Marshall pour l’Afrique dont le coût sera inclus dans le prochain budget de l’Union européenne, l’objectif final étant de mobiliser au moins 500 milliards d’euros pour des investissements massifs en Afrique, «afin d’offrir un meilleur futur à la jeunesses africaine».

 

Antonio Tanjani a, en outre, annoncé la tenue, la semaine prochaine à Niamey, au Niger, d’une rencontre avec les Présidents des Parlements des pays du G5 Sahel sur l’évolution de la situation sécuritaire dans cette région où doivent être lancées les opérations militaires de la force conjointe des 5 pays: Mauritanie, Niger, Burkina Faso, Mali, Tchad.

 

FIN/INFOSPLUSGABON/PIP/GABON 2018

 

 

© Copyright  Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 1534 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash