Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Baisse du commerce illicite des diamants dans le monde grâce au Processus de Kimberley

Imprimer PDF

Bruxelles, Belgique, 5  février (Infosplusgabon) - L'Union européenne assure, depuis le 1er janvier dernier, la présidence en exercice du Processus de Kimberley (PK), plateforme internationale à laquelle ont adhéré 91 pays et des organisations comme l'ONU et l'UE, pour combattre le commerce illicite du diamant dans le monde dont profite les organisations criminelles pour acheter des armes.

 

Dans un communiqué publié à Bruxelles, le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, s'est réjoui que depuis la mise en place de cette plateforme, en 2002, le commerce illégal de diamants a baissé de15 pc à 0,2 pc.

 

Le chef de la diplomatie belge souligne que son pays entend défendre une approche durable et responsable et que l'Afrique mérite une attention particulière à cet égard.

 

Aussi, durant cette année de la présidence européenne du Processus de Kimberley,

la Belgique veillera à la mise en œuvre des conclusions de l'African Diamond Conference, organisée en novembre dernier a Bruxelles à l'initiative du gouvernement belge.

 

Cette rencontre avait été organisée, notamment, parce que la ville belge d'Anvers est le plus grand centre de commerce de diamant brut, à hauteur de 84 pc du commerce mondial de cette ressource.

 

La Belgique veillera à l'application stricte des règles fixées par le PK, ainsi que des principes d'efficacité et de transparence qu'exige la lutte contre le commerce illégal de diamants qui alimente, notamment les conflits armés en Afrique.

 

Ainsi, les diamants en provenance de la Centrafrique sont interdits de vente dans le monde par le PK, à cause des conflits qui s'y poursuivent entre groupes armés rivaux.

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/BHJ/ GABON 2018

 

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 2827 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash